Yong Pal (2015)

  • Sunshine
  • romance
Yong Pal (2015)
Yong Pal (2015) Yong Pal (2015)
Yong Pal (2015) Yong Pal (2015)

 

Fiche d'Identité :

Nom : Original : 용팔이

Traduction : Yong Pal

Année : 2015

Genre : Drama, Médicale, Romance

Casting :

 

 

 

Résumé :

 

Kim Tae Hyeon est un excellent chirurgien très réputé mais constamment harcelé par les usuriers. Sa sœur cadette nommée So Hyeon souffre d'une insuffisance rénale chronique nécessitant des soins assez onéreux. Tae Hyeon ne parvenant plus à faire face aux factures médicales de celle-ci avec son seul salaire, il décide de travailler également comme chirurgien privé pour ceux désireux et à même de s'offrir ses services de manière peu conventionnelle. C'est alors sous l'appellation de Yong Pal qu'il se verra traiter ces patients, sans aucune considération pour leur identité ou pour les circonstances de leurs maux, qu'il s'agisse autant de politiciens corrompus que de membres de gangs ou de vils criminels.

Afin de préserver sa position au sein du prestigieux hôpital HSMC en dépit de ses interventions illégales, Tae Hyeon devra agir comme un pion entre les main de Han Do Jun, président du groupe Han Sin et directeur de l'établissement. C'est ainsi qu'il fera la rencontre de Yeo Jin, la demi-sœur de Do Jun se trouvant aussi être la seule héritière naturelle du groupe. Plongée dans un coma profond depuis plus de trois ans, Tae Hyeon aidera la jeune femme à se réveiller de son long sommeil allant ainsi au-devant de conséquences inattendues.

 

 

 

 

Avis :

 

Un drama insignifiant pour une histoire barbante avec pourtant un casting pourtant bien étoffé.

 

 

L'histoire en elle-même ne semblait pas si rasoir et se voulait plutôt plaisante. Bien que sans grande originalité et avec des airs à la Doctor Stranger, elle était intéressante de par son casting assez vendeur. Une histoire de vengeance saupoudrée de romantisme on a déjà vu mieux mais cela reste séduisant. Encore faut-il réussir à captiver notre attention et réussir l'intrigue... Car hélas, comme son prédécesseur dans le genre (Doctor Stranger), c'est un beau raté (voir un fiasco).

 

Les premiers épisodes sont intrigants, on nous présente les personnages et tous ont l'air charmant. Le héros, un docteur a l'air rebelle et légèrement bad boy dont le seul intérêt tourne autour de l'argent, nous attire aussitôt car bien que corrompu on découvre vite qu'il cache ses véritables motivations sous des faux-semblants et qu'il a un coeur d'or. Mais on avait besoin de sa cupidité pour le faire venir à la rencontre de Yeo Jin et une fois que ce fut fait-on n'en a plus jamais reparlé. Tout comme d'ailleurs de ses opérations clandestines qui ont seulement servi à meubler les premiers épisodes mais dont on n'entend plus parler par la suite. Mais jusque-là ce n'est pas très grave, on reste juste sur notre faim avec une petite pointe de déception mais ce n'est pas leurs plus grosse erreur.

 

Le drama se voulait donc de dénoncer la décadence et la déchéance de l'hôpital de HSMC où on te juge pour ta carte de crédit et non ton dossier médical, où la corruption à mainmise partout et surtout aux 12e étage celui des VIP. Cet étage je ne serais trop le qualifier : un havre de paix pour tous les criminels de Corée ? Ou plutôt un endroit où l'on étouffe toutes les affaires les plus sordides les unes que les autres ? Alors oui, on peut croire à la corruption dans un hôpital (l'argent et le pouvoir font bien des choses et Doctor Stranger l'avait très bien montré avec tact et simplicité) mais de là à laisser s'échapper un violeur juste grâce à son argent, ne trouvez-vous pas qu'ils vont un peu loin ? Les scénaristes en on bien trop fait que cela en devient burlesque. Je comprends qu'il voulait mettre en valeur la  dimension de l'argent et de son pouvoir dans ce genre d'institution mais pousser la corruption à un tel point d'indécence ne nous permet pas vraiment d'y croire et c'est bien dommage.

 

Mais là où les scénaristes se sont bien loupés c'est la relation amoureuse, alors je ne sais pas si c'est moi qui ne supporte plus quand c'est cucul la praline mais ce couple ne m'a pas du tout ému mais alors pas du tout. Ils frôlaient plus l'agacement et le barbant qu'autre chose. En tout premier lieu, cette relation arrive bien trop tôt ! Comment sont-ils tombés amoureux ? Pourquoi ? Elle ne faisait que dormir tu ne peux pas tomber amoureux d'un cadavre c'est morbide. A peine deux secondes après qu'elle se soit réveillée c'est devenu la femme de ta vie et tu es prêt à te sacrifier corps et âme pour elle? Vraiment ? Et toi Yeo Jin, tu es rempli de haine et d'aigreur à cause de la mort de ton fiancé, et d'un seul coup tu nous sors la carte de je ne peux pas vivre sans Tae Hyeon ? Bon, je dois leur reconnaître que même s'ils étaient partis sur des mauvaises bases, la suite de leur relation devient intéressante et de vraies questions se posent. Comment continuer à s'aimer quand l'autre agit de façon inacceptable ? Peut-on allier nos deux mondes et nos deux visions de ce monde?

 

La seule partie plutôt réussie c'est la vengeance, elle est représentée comme un cercle vicieux où ceux qui se font trahir meurent par la décision de la personne trahie qui prend sa place. Et Yeo Jin ne flanchera pas, elle sera forte et au coeur de pierre quitte à tout sacrifier. Je trouve splendide les personnages de fort caractère surtout féminin car on ne les montre pas souvent sous cet aspect-là mais plus souvent en tant que personne à protéger, faible, niaise,...

 

 

Tae Hyeon, dans les premiers épisodes, n'était pas transcendant mais il avait le bon goût de se vouloir alléchant avec ses airs de bad boy et on doit se le dire c'est tellement excitant un médecin qui défie les règles de l'hôpital. Mais cette période ne dura que le temps de le dire, il devient rapidement le toutou à sa maîtresse, toujours à prendre sa défense... A être trop moral il en devient agaçant même si je dois dire que ces remarques étaient toujours très pertinentes. Mais son amour excessif pour Yeo Jin le rend si redondant et barbant qu'on ne peut pas l'aimer, ou s'attacher à lui. Une grande déception, car Joo Won est un de mes acteurs préférés, il détient un grand potentiel mais seulement il faut savoir le diriger, ce que le drama n'a pas su faire.

 

Kim Tae Hee, c'était son grand retour dans le petit écran (drama), et j'en attendais beaucoup plus. Elle est enquiquinante au possible dans la première partie, bien que haineuse et motivée, sa façon d'être nunuche et gnangnan avec Tae Hyeon m'a vraiment blasé. Je ne pouvais plus la voir en peinture. Heureusement dans la seconde partie du drama, elle change complètement de personnalité. Même si elle se transforme en quelqu'un de froid et cruel, son personnage devient enfin intéressant quant à ses choix de vengeance et des problèmes auxquels elle doit faire face. Mais ça ne dure pas car dans les derniers épisodes elle redevient fleur bleue à souhait et voila qu'on lance les violons et qu'on se jette la tête la première dans des scènes les plus pathétiques les unes que les autres mais qui personnellement ne m'ont nullement touché.

 

Les personnages secondaires quand à eux sont vraiment réussi, mention spéciale à Chae Yong qui sous ses airs de diva est un grand stratège, intelligent et qui détient une force de caractère spectaculaire. Même si à la fin, elle évolue négativement je ne l'en blâme pas. Seul Yeo Jin est responsable de cette évolution de caractère... On ne peut évoquer Chae Yong sans parler aussi de Do Joon son mari. Ils ont une relation vraiment ambigüe que j'ai beaucoup appréciée pour ma part et qui m'a motivé à continuer ce drama pour voir l'évolution de cette dernière.

 

 

La bande-son, je suis au regret de vous dire est minable voire quasiment inexistante... A part pour le duo de Yong Jun Hyung (BEAST) et Heo Ga Yoon (4minute) - "Nightmare" qui a fait mouche dès que je l'ai entendu car je suis une fan de Jun Hyung (voir Monstar), les autres sont anodines et fades.

 

 

Un drama décevant qui manque cruellement d'authenticité et de charme.

 

 

 

 

 

 

Note : 5.5/10

 

 

 

 

 

 

 

 

Visionnage :  Viki.com

Yong Pal - MV Chae Yeong and Do Joon

Yong Pal - MV OST "Nightmare" by Yong Jun Hyung (BEAST), Heo Ga Yoon (4minute)

Tout à propos des drama coréens -  Hébergé par Overblog